Des croix gammées à Bali !

12688113_1707949449473554_8096492909794189521_nLa swastika (à Bali) ou svastika (en Inde) est un terme qui vient du sanskrit Su (« bon ») et Asti(« Cela est ») et qui signifie grosso modo « bien-être » ; il peut aussi signifier « ce qui porte chance ». Louis Frédéric, dans son Dictionnaire de la civilisation indienne, précise qu’il s’agit d’une « croix potencée dont les quatre barres terminales à angle droit sont normalement orientées vers la droite », ce qui est supposé représenter la révolution du soleil et le centre en mouvement. L’indianiste précise que lorsque ces barres sont orientées vers la gauche, la croix est appelée Sauvastika, et cela serait dans ce cas un signe néfaste. Si la swastika est d’origine indienne, sa provenance première pourrait être l’Asie mineure, elle relève d’un signe magique symbolisant les forces cosmiques qui remonterait vers -4000 voire -5000 avant JC.

Aujourd’hui à Bali – tout comme en Inde bien sûr – elle est présente à tous les étages et sur tous les murs. Elle promet avant tout du bon business, une bonne fortune, bref de la chance. Les prêtres balinais l’arborent sans cesse. Croix taboue en Occident (et pour cause !) mais signe de bon présage en Orient, la swastika est aussi entré sur le marché et au cœur de la mondialisation… Pour le meilleur et le pire.

Marketing oblige, dans la station balnéaire de Sanur, dans le sud de Bali, un hôtel se nomme Swastika Bungalows et on ne compte plus les restaurants et guesthouses qui portent le nom de Swastika. Et, plus inquiétant, d’autant plus que des lobbies islamistes entretiennent la confusion, on voit apparaître Mein Kampf en tête de gondole dans les rayons des rares librairies indonésiennes et même balinaises… Certains jeunes balinais, malheureusement par manque d’éducation aussi, se voient attirés par la couverture, arborant une étrange « swastika » mais inclinée… Du coup, certains jeunes autochtones s’interrogent : « et si finalement ce fameux Hitler n’était pas si mauvais ? » ou encore :« Ah, ce n’est donc pas par hasard que l’Indonésie refuse d’octroyer des visas aux ressortissants d’Israël »…

Aie, aie, on le voit, les dérives sont faciles surtout lorsque le savoir manque. C’est là où le travail de mémoire doit avoir lieu, absolument, dans les écoles et dans les familles, car comme pour les crimes de Suharto encore passés sous silence, il y a dans ces instrumentalisations de l’histoire – ici du nazisme en l’occurrence – des chemins et des rives à ne pas emprunter…

Aujourd’hui, heureusement, à Bali comme ailleurs, c’est l’éléphant Ganesh qui l’a emporté sur l’oncle Adolf, et pourvu que cette victoire dure longtemps…

Pour en savoir plus : Bali Autrement (merci pour cet excellent article) : http://www.baliautrement.com/swastika.htm

Article signé Franck Michel

2 réflexions sur “Des croix gammées à Bali !

  1. Merci pour votre précision. C’est vrai qu’au premier abord, nos consciences d’occidentaux sont choquées par ce symbole, visible un peu partout. Mais c’est comme pour beaucoup de sujets, il ne faut pas s’arreter au symbole, et chercher à comprendre. La connaissance est le meilleur rempart à l’obscurantisme.

    Aimé par 1 personne

  2. En Asie centrale et en particulier sur les sanctuaires hindouistes et bouddhistes (puisqu’il arrive de retrouver ces deux mêmes religions mêlées sur un seul site comme à Swayangbudnath), le svastika représente le monde, comme un mandala pourrait le représenter – Très bon doc

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s