Coup de coeur musical

black-lilys-boxesBlack Lilys – Boxes

Aujourd’hui, j’ai très envie de vous faire découvrir mon coup de coeur musical de ce début d’année. Je veux parler du groupe Black Lilys qui vient de sortir son nouvel album : Boxes.

Ce duo composé de Camille et Robin (Camy et Roby pour ceux qui ont reçu leur album en avant première il y a une semaine), duo frère soeur originaire de Lissieu – Bois Dieu nous entraine dans son univers artistique à la fois sombre et émouvant.
Je suis tombé sous le charme de leur musique et de la voix de Camille, avec ce petit grain qui en fait une signature immédiatement reconnaissable. Lors du concert  auquel j’ai eu la chance d’assister, un batteur est venu compléter avec brio leur groupe. Il apporte une coloration rythmique incroyable aux mélodies.
Robin à la guitare, c’est du plaisir à l’état brut et on ne sais jamais quand il reste dans ses partitions bien cadrées et quand il laisse libre court à la création. Camille est une singularité incroyable et nous touche droit au coeur. Sa signature vocale atypique colore nos âmes, comme elle le chante si bien.
J’ai été touché de percevoir autant de sensibilité, de poésie et de générosité en les écoutant. Ils adorent partager leurs sources d’inspiration, leurs émotions, voyages, rencontres et cela nous guide dans la découverte de leur univers musical.
Black Lilys a fêté ses deux ans, comme notre petite association qui change la vie des jeunes étudiants. Nous partageons ensemble générosité et émotions, c’est peut être un fil rouge qui viendra enrichir nos raisons d’être mutuelles à l’avenir …
Dominique
#blacklilys #lerevedeputu #Emotion #Générosité

Putu a un petit frère !

Nous avons appris cette nuit que notre ami Ketut, le papa de Putu, vient d’être une nouvelle fois Papa. Little Ketut est né ce matin vers 00h05 heure locale. Il est en bonne santé et pèse 3,25 kg. Sa Maman se porte bien.

Nous lui souhaitons la bienvenue, ainsi qu’une grande destinée. Qu’il rende ses proches heureux et fiers de lui et qu’il apporte la joie et bonheur autour de lui.

13245258_1754773174791181_438293341912785566_n

Des croix gammées à Bali !

12688113_1707949449473554_8096492909794189521_nLa swastika (à Bali) ou svastika (en Inde) est un terme qui vient du sanskrit Su (« bon ») et Asti(« Cela est ») et qui signifie grosso modo « bien-être » ; il peut aussi signifier « ce qui porte chance ». Louis Frédéric, dans son Dictionnaire de la civilisation indienne, précise qu’il s’agit d’une « croix potencée dont les quatre barres terminales à angle droit sont normalement orientées vers la droite », ce qui est supposé représenter la révolution du soleil et le centre en mouvement. L’indianiste précise que lorsque ces barres sont orientées vers la gauche, la croix est appelée Sauvastika, et cela serait dans ce cas un signe néfaste. Si la swastika est d’origine indienne, sa provenance première pourrait être l’Asie mineure, elle relève d’un signe magique symbolisant les forces cosmiques qui remonterait vers -4000 voire -5000 avant JC.

Aujourd’hui à Bali – tout comme en Inde bien sûr – elle est présente à tous les étages et sur tous les murs. Elle promet avant tout du bon business, une bonne fortune, bref de la chance. Les prêtres balinais l’arborent sans cesse. Croix taboue en Occident (et pour cause !) mais signe de bon présage en Orient, la swastika est aussi entré sur le marché et au cœur de la mondialisation… Pour le meilleur et le pire.

Lire la suite

Pray for Indonesia

12510334_1699607420307757_8392943611957515081_nLe Rêve de Putu est solidaire de la tragédie qui s’est déroulée en Indonésie cette semaine. Nos pensées vont aux familles des victimes et à leurs proches.

En Indonésie, premier pays musulman au monde, la province de Bali est un exemple de multi culturalisme et de tolérance. Plusieurs religions se côtoient dans l’harmonie et la paix.

C’est un exemple pour bien des régions du monde.

La vie à Bali (2)

03082015-IMG_7812

Tous les soirs, au coucher du soleil, les pêcheurs du village voisin de notre villa se mettent au travail. Ils poussent leur bateau à l’eau, déploient leur filet, et allument les lanternes.

Toute la nuit, ils vont pêcher à proximité de la côte et de leur village.

Ils ne rentreront chez eux qu’au lever du jour.