Putu et la cérémonie de Tumpek Pengarah

Hier 16 janvier a eu lieu à Bali la cérémonie de Tumpek Pendarah. Que peut il donc bien se passer de si spécial ce jour la à Bali ?

Mon ami Ketut m’a envoyé des photos de Putu Krisna en tenue traditionnelle alors qu’elle faisait la danse balinaise Rejang Dewa. (sur la photo de gauche, Putu est à gauche, avec une amie d’école).

Qu’est ce que Tumpek Pendarah ?

Cette cérémonie est dédié à Sanghyang Sangkara, dieu des plantes et de la nourriture. Une cérémonie de bénédiction se déroule ce jour la dans toutes les plantations, jardins et fermes de l’ile pour remercier et pour demander de bonnes récoltes.

Les arbres et plantes sont le souffle de la Terre et tout le monde se doit d’être reconnaissant pour leur oxygene, fruits, feuilles, bois, nourriture et ombre qu’ils fournissent. Leur vie est notre survie, ils doivent avoir notre attention et être à nos cotés pour une parfaite harmonie.

 C’est une journée pour respecter surtout les arbres et en particulier les cocotiers qui sont importants dans la vie des Balinais. Au Sud de Bali ils sont par exemple parés de la tenue traditionnelle.

Ce qui est particulier dans cette célébration est qu ‘on tape 3 fois sur les arbres avec un marteau pour les réveiller et leur dire qu’il reste 25 jours avant la fête de Galungan. On les informe également de la présence d’offrandes et on leur demande également de produire en abondance des fruits.

Des offrandes de porridge de riz sont accrochées aux arbres : symbole de fertilisant et disposées sur des autels devant eux, suivent alors les prières et la bénédiction avec l’eau sacrée.

L’ignorance de la préservation de la nature ou les dommages faits à celle ci sont considérés comme une sorte de suicide. Tandis que la prospérité et le confort seront apportés à ceux qui respectent et protègent l’environnement.

Cette cérémonie se fait tous les 6 mois.

La danse sacrée Rejang Dewa

Ayant pour vocation d’inviter les dieux et déesses à descendre sur Terre. Elle ne se danse  en principe qu’à l’intérieur des temples lors de grandes occasions. Les jeunes filles servent de mediums entre le monde visible et le monde invisible et sont généralement choisies impubères. Le temps de la danse elles sont considérées comme de véritables anges (ce n’est pas une façon de parler).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s